ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT EN CLIQUANT ICI

mercredi 21 juin 2017

Adoption du GDPR : impact sur la signature électronique

Source : Journal du Net (19/06/2017)

 
Dès 2018, le General Data Protection Regulation entrera en vigueur. Cette règlementation s’applique à toutes les entreprises publiques et privées qui collectent des données numériques personnelles.
 
Le GDPR (pour General Data Protection Regulation) veille à la protection des données personnelles en garantissant que la collecte des données s’est faite avec le consentement éclairé et informé des individus. Ainsi les entreprises devront pouvoir à tout moment prouver la traçabilité des consentements et le traitement de ceux-ci.
 

Une réglementation commune aux entreprises européennes

 
En harmonisant les réglementations nationales des pays membres de l’UE, destinées à répondre aux besoins des entreprises, la commission Européenne inscrit sa démarche dans la continuité du règlement eIDAS[1]. En effet, plus de 90% des entreprises européennes souhaitent avoir une loi commune sur la protection des données à caractère personnel. Et pour cause, chaque pays membre possède des lois différentes sur le traitement et la sécurité des données. Par exemple, en Espagne la signature électronique ne pouvait s’effectuer que via un certificat remis en face à face basé sur un Support durable (SSCD), en Belgique seuls certains documents ne pouvaient être signés électroniquement et uniquement en utilisant le certificat de signature embarqué sur la carte d’identité électronique des citoyens Belges qui nécessite un lecteur de carte spécifique (...)
 
 
 

mardi 20 juin 2017

Instant Payments

Source : Paymon (05/06/2017)

Vous avez certainement déjà entendu parler des instant payments. Si ce n’est pas le cas, pas de panique ! Nous vous livrons tout ce qu’il faut savoir.

Au début, ce billet n’aurait pas dû exister puisque les instant payments ne font pas partie du domaine de la monétique à proprement parler. Mais comme vous étiez nombreux à nous le demander, on s’est finalement décidés à y consacrer un article. Preuve que vos mails sont pris en compte ! N’hésitez donc pas à nous écrire ;-).
 

Que sont les instant payments ?

 
Selon le Conseil des paiements de masse en euro (Euro Retail Payments Board ou ERPB), les instant payments – ou paiements instantanés (voire virements instantanés), dans la langue de Molière – sont des solutions de paiement de détail électronique hautement disponibles (24 heures sur 24 et 7 jours sur 7) qui consistent en la compensation interbancaire quasi-immédiate d’une transaction, porté au crédit du compte du bénéficiaire, après une confirmation préalable du payeur.

Autrement dit, il s’agit d’offrir la possibilité aux utilisateurs d’échanger électroniquement et instantanément des fonds en vue d’une réutilisation immédiate, comment cela est le cas avec les espèces (...)
 
 
 

jeudi 4 mai 2017

Changement de banque : faut-il boycotter la loi Macron ?

Source : cBanque (03/05/2017)

Lancé début février, le nouveau dispositif d’aide à la mobilité bancaire issu de la loi Macron connaît des débuts difficiles. A tel point que certains posent la question : ne vaut-il pas mieux se passer du mandat de mobilité pour changer de banque ?
 
Des banques non connectées à la messagerie interbancaire ; d’autres incapables de lire les messages qui leurs sont transmis ; des émetteurs de prélèvements mal informés sur leurs nouvelles obligations ; des règles opérationnelles trop imprécises. La liste des dysfonctionnements qui ont marqué les premiers mois du déploiement de la mobilité bancaire Macron est longue.

 Trop longue ? Pourtant le dispositif était très attendu, en témoigne son succès immédiat. Mais à cet enthousiasme initial succède une certaine frustration, lorsque les demandes de transfert ne fonctionnent pas comme annoncé. A tel point que certains se demandent si le mandat de mobilité n’apporte pas une réponse trop imparfaite pour être vraiment efficace (...)

Lire l'article dans cBanque

mardi 2 mai 2017

Six banques mondiales se joignent aux essais de Swift pour l’utilisation de la Blockchain

Source : Blog AVIZO (26/04/2017)


Six banques mondiales se joignent aux essais de Swift pour l’utilisation de la Technologie de Registre Distribué (DLT Blockchain)

 
Le réseau de messagerie interbancaire Swift a regroupé un groupe initial de six principales banques correspondantes pour participer à des essais de preuve de concept (POC) afin de déterminer si la Technologies de Registre Distribué (Blockchain) pourrait aider les banques à réconcilier leurs bases de données nostro en temps réel.

L’effort de recherche exploratoire fait partie de l’initiative d’innovation de paiements globaux (gpi) de Swift, qui cherche à élaborer des normes améliorées pour les services bancaires correspondants.

ANZ, BNP Paribas, BNY Mellon, DBS Bank, RBC et Wells Fargo se sont engagés à collaborer avec Swift pour identifier les défis liés au déploiement des livres comptables distribués, définir les spécifications, développer l’application et finalement tester le concept. 20 banques supplémentaires rejoindront le programme ultérieurement pour mieux valider et tester le concept DLT (Distributed Ledger Technology – Technologies de Registre Distribué « Blochchain »).

Selon le modèle actuel de banque correspondante, les banques doivent surveiller les fonds dans leurs comptes à l’étranger via les mises à jour de débit et de crédit et les déclarations de fin de journée. Le travail de maintenance et opérationnel impliqué représente une partie importante du coût de la réalisation des paiements transfrontaliers. (...)

Lire l'article dans le blog AVIZO



jeudi 2 mars 2017

CGI annonce le lancement d'une nouvelle solution de virement instantané au sein du SEPA

Communiqué de presse (01/03/2017)

Cette solution offre des fonctionnalités de paiement en temps réel pour les banques et les fournisseurs de services de paiement, ainsi que des capacités de lutte contre la fraude et le blanchiment d’argent

PRAGUE, République tchèque, le 1er mars 2017 /CNW Telbec/ - CGI (NYSE : GIB) (TSX : GIB.A) a annoncé aujourd’hui le lancement d’une solution de pointe pour le virement instantané de fonds en temps réel au sein de l’espace unique de paiement en euros (SEPA). Développée par une équipe d’experts en République tchèque, cette solution est conçue pour les banques et les fournisseurs de services de paiement européens qui cherchent à déployer des solutions de virement instantané SEPA, telles que définies dans le recueil de règles relatives au virement SEPA (SEPA Instant Credit Transfer [SCT Inst] Rulebook) du Conseil européen des paiements.

« Nous proposons cette solution en réponse au grand intérêt suscité par les règles relatives au virement SEPA auprès des banques et des fournisseurs de services de paiement de l’ensemble de l’Europe, a indiqué Jerry Norton, vice-président, Services financiers, CGI. Permettre à nos clients du secteur des services financiers d’adopter des méthodes de paiement en temps réel rapidement et à moindre coût est un aspect central de la stratégie de modernisation des paiements de CGI. Nous sommes désormais en mesure de fournir à nos clients une solution hautement performante qui soutient le traitement en temps réel tout en minimisant les répercussions sur les infrastructures de paiement et les systèmes bancaires centraux actuels des banques.

La solution SEPA Real-Time (SRT) de CGI (CGI SRT) se connectera à l’infrastructure paneuropéenne de paiement instantané d’ABE CLEARING, la première du genre dans la zone euro, et CGI fait partie des fournisseurs de premier plan dans le cadre du programme des fournisseurs de services techniques d’ABE CLEARING. À ce titre, les clients ayant recours aux services financiers de CGI dans l’ensemble de l’Europe seront parmi les premiers à accéder aux technologies de virement instantané, à l’avantage de l’ensemble de leurs clients, des entreprises aux particuliers. Il est attendu que d’autres règles relatives aux mécanismes de compensation et de règlement (CSM) du recueil SCT Inst seront soutenues par la solution CGI SRT dès leur entrée en vigueur.

La solution CGI SRT offre des services de paiement en temps réel à la fois aux banques émettrices et bénéficiaires, et ce, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ces services comprennent de nombreuses options, y compris la solution de protection des banques de CGI qui fournit une protection en temps réel contre la fraude et le blanchiment d’argent grâce au suivi des transactions. CGI SRT fait appel à des technologies à source ouverte de pointe, éliminant ainsi les coûts élevés associés à des licences tierces.

CGI SRT est une solution véritablement flexible et qui peut convenir à de nombreux scénarios différents de déploiement, a ajouté M. Norton. Elle peut être exploitée en tant que système autonome ou indépendant pour le traitement en temps réel, ou être combinée à un moteur SEPA de traitement en vrac déjà mis en œuvre au sein de la banque. De plus, elle peut être mise en œuvre dans le cadre des solutions All Payments de CGI pour les clients qui souhaitent améliorer ou remplacer leur infrastructure actuelle de traitement des paiements. »

CGI est un leader en TI reconnu dans le secteur des services financiers offrant des services à des clients établis sur les cinq continents, y compris 23 des 25 plus grandes banques dans les Amériques et 21 des 25 plus importantes banques en Europe. Ses experts en paiement ont joué un rôle majeur dans la mise en œuvre, la modernisation et l’exploitation d’infrastructures de paiement nationales dans plus de 20 pays au cours des 15 dernières années.

À propos de CGI
Fondé en 1976, Groupe CGI inc. est la cinquième plus importante entreprise indépendante de services en technologies de l’information et en gestion des processus d’affaires au monde. Grâce à ses quelque 68 000 professionnels, CGI offre un portefeuille complet de services, y compris des services-conseils stratégiques en informatique et en management, des services d’intégration de systèmes, de développement et de maintenance d’applications informatiques, de gestion d’infrastructures technologiques ainsi que 150 solutions et services faisant appel à la propriété intellectuelle à des milliers de clients à l’échelle mondiale à partir de ses bureaux et centres mondiaux de prestation de services dans les Amériques, en Europe et en Asie-Pacifique. CGI génère des revenus annuels de plus de 10 milliards de dollars canadiens et la valeur de son carnet de commandes s’élève à plus de 20 milliards de dollars canadiens. Les actions de CGI sont inscrites à la Bourse de Toronto (GIB.A) ainsi qu’à la Bourse de New York (GIB).
Site Web : www.cgi.com.

 

Messages les plus consultés