ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT EN CLIQUANT ICI

jeudi 4 mai 2017

Changement de banque : faut-il boycotter la loi Macron ?

Source : cBanque (03/05/2017)

Lancé début février, le nouveau dispositif d’aide à la mobilité bancaire issu de la loi Macron connaît des débuts difficiles. A tel point que certains posent la question : ne vaut-il pas mieux se passer du mandat de mobilité pour changer de banque ?
 
Des banques non connectées à la messagerie interbancaire ; d’autres incapables de lire les messages qui leurs sont transmis ; des émetteurs de prélèvements mal informés sur leurs nouvelles obligations ; des règles opérationnelles trop imprécises. La liste des dysfonctionnements qui ont marqué les premiers mois du déploiement de la mobilité bancaire Macron est longue.

 Trop longue ? Pourtant le dispositif était très attendu, en témoigne son succès immédiat. Mais à cet enthousiasme initial succède une certaine frustration, lorsque les demandes de transfert ne fonctionnent pas comme annoncé. A tel point que certains se demandent si le mandat de mobilité n’apporte pas une réponse trop imparfaite pour être vraiment efficace (...)

Lire l'article dans cBanque

mardi 2 mai 2017

Six banques mondiales se joignent aux essais de Swift pour l’utilisation de la Blockchain

Source : Blog AVIZO (26/04/2017)


Six banques mondiales se joignent aux essais de Swift pour l’utilisation de la Technologie de Registre Distribué (DLT Blockchain)

 
Le réseau de messagerie interbancaire Swift a regroupé un groupe initial de six principales banques correspondantes pour participer à des essais de preuve de concept (POC) afin de déterminer si la Technologies de Registre Distribué (Blockchain) pourrait aider les banques à réconcilier leurs bases de données nostro en temps réel.

L’effort de recherche exploratoire fait partie de l’initiative d’innovation de paiements globaux (gpi) de Swift, qui cherche à élaborer des normes améliorées pour les services bancaires correspondants.

ANZ, BNP Paribas, BNY Mellon, DBS Bank, RBC et Wells Fargo se sont engagés à collaborer avec Swift pour identifier les défis liés au déploiement des livres comptables distribués, définir les spécifications, développer l’application et finalement tester le concept. 20 banques supplémentaires rejoindront le programme ultérieurement pour mieux valider et tester le concept DLT (Distributed Ledger Technology – Technologies de Registre Distribué « Blochchain »).

Selon le modèle actuel de banque correspondante, les banques doivent surveiller les fonds dans leurs comptes à l’étranger via les mises à jour de débit et de crédit et les déclarations de fin de journée. Le travail de maintenance et opérationnel impliqué représente une partie importante du coût de la réalisation des paiements transfrontaliers. (...)

Lire l'article dans le blog AVIZO



Messages les plus consultés