ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT EN CLIQUANT ICI

lundi 30 mars 2015

Etude Sage : Les entreprises ont compris les bénéfices qu’elles peuvent tirer de la DSN mais tardent à la mettre en oeuvre

Source : Finyear

Choc de simplification et Déclaration Sociale Nominative

A quelques semaines de l’obligation anticipée de mai 2015, l’étude de Sage montre que les entreprises ont compris les bénéfices qu’ils peuvent tirer de la DSN mais tardent à la mettre en oeuvre.

Sage, un des leaders mondiaux de l’édition de logiciels de gestion, publie ce jour les résultats de son étude sur la perception des entreprises à l’égard de la Déclaration Sociale Nominative (DSN). 

Les entreprises connaissent la DSN, souhaitent l’anticiper mais tardent à passer à l’acte 

2 entreprises interrogées sur 3 déclarent connaître la DSN. 76% des PME affirment connaître cette nouvelle réglementation, contre 67% pour les TPE. Pour 41% des répondants, l’éditeur de logiciel est le premier point de contact et la principale source d’information. Par ailleurs, parmi les entreprises qui n’ont pas encore démarré la DSN, et qui déclarent penser faire appel à un tiers, 2 sur 3 comptent s’appuyer sur leur éditeur pour effectuer la migration plus facilement (...)



mardi 24 mars 2015

Solutions RH : NEOFI présente sa solution innovante pour passer à la DSN sans changer les outils RH déjà en place

NEOFI est présent au salon Solutions Ressources Humaines les 24, 25 et 26 Mars 2015.
NEOFI présente sa solution innovante pour passer à la DSN (Déclaration Sociale Nominative) sans changer les outils RH déjà en place. Avec NEOFI Pack Prêt pour la DSN, vous pourrez collecter automatiquement les informations des salariés puis générer et transmettre le contenu de la DSN au centre de déclaration en un clic.
Le salon Ressources Humaines 2015 : 
Quand ? 24,25 & 26 mars 2015
Où ? Paris Porte de Versailles – Pavillon 4.1-4.2
Pour demander votre badge :


mercredi 18 mars 2015

[video] SWIFT for ISO 20022

Source : PlanetSWIFT (13/03/2015)

jeudi 12 mars 2015

Les attaques actuelles profitent-elles de légèretés humaines dans la gestion de la sécurité du SI ?

Source : infoDSI (04/03/2015)

C'est la question de fond que nous nous posons depuis des mois devant tant d'attaques réussies dans tous les secteurs économiques et tous les pays (particulièrement dans les pays dont l’économie est développée). Sensibilisation et responsabilisation de l'ensemble des utilisateurs de l'entreprise, traçabilité des opérations des administrateurs et utilisateurs à pouvoirs, protection avancée contre les malwares, audits de sécurité des applications, protection et monitoring des bases de données, sécurité renforcée des données et des applications dans le cloud, etc. Ce ne sont que quelques-unes des facettes du SI à couvrir sur le plan de la sécurité. Sans oublier le besoin urgent de renforcer les moyens des CISO, RSSI, auditeurs internes et autres Responsables de la sécurité opérationnelle : renforcer les moyens matériels, les moyens de contrôle, les capacités de supervision et d’analyse constante de la sécurité, recruter, former et motiver des data-analystes. Enfin, il est important de donner le pouvoir aux RSSI d’appliquer des pénalités strictes, autant en interne, à telle ou telle direction métier ne respectant pas, par exemple, le PSSI (Plan de Sécurité des Systèmes d’Information) de l’entreprise, qu'auprès de sous-traitants (mainteneurs, outsourceurs, call-centers, ah les call-centers avec leurs jeunes collaborateurs à forte ‘’mobilité externe’’ et leur pouvoir d’accéder aux informations les plus sensibles des clients…).

Tout cela nécessite l’implication forte, énergique et constante dans le temps, de la Direction Générale de l'Entreprise (...)






mercredi 11 mars 2015

DSN : le point sur les logiciels et l'impact SI


Source : DAF-Mag (09/03/2015)

Au 1er janvier 2016, la déclaration sociale nominative sera généralisée à l'ensemble des entreprises françaises. Un chantier à anticiper au plus tôt. Problème : peu de solutions logicielles compatibles sont actuellement disponibles.

Le compte à rebours a commencé. Déployée depuis 2013 sous la forme du volontariat, la déclaration sociale nominative (DSN) sera généralisée à l'ensemble des entreprises françaises à compter du 1er janvier 2016, étant précisé que les entreprises déclarant plus de deux millions d'euros de cotisations et contributions sociales (ou un million d'euros pour celles ayant recours à un tiers déclarant) disposent d'un délai réduit, puisqu'elles doivent établir leur première DSN en mai 2015.

Un projet majeur du " choc de simplification " (issu de la loi du 22 mars 2012) qui vise à transmettre chaque mois, de manière unique et dématérialisée, l'ensemble des données issues de la paie. Objectif : accélérer, simplifier et sécuriser le processus déclaratif en passant par un organisme collecteur unique. Selon les chiffres officiels à fin 2014, seulement 800 entreprises utilisaient la DSN. Le gouvernement vise un objectif de 2 millions d'entreprises à fin 2015... 

Le non-respect de la DSN est sanctionné par une pénalité de 7,50 euros par salarié et par déclaration. Celle-ci est toutefois plafonnée à 10 000 euros par mois si l'entreprise emploie plus de 2 000 salariés et à 750 euros si elle emploie un nombre inférieur.

(...)




jeudi 5 mars 2015

Nomadisme et sécurité de la chaîne de paiements sont-ils compatibles ?


Universwiftnet Edition 2015




NEOFI participe au salon Universwiftnet 2015. Cette année, le forum annuel de la relation banque-entreprise aura pour thème principal la gestion de la mobilité au sein des entreprises.

Entrez dans l’univers du trésorier nomade et venez découvrir l’ensemble des solutions qui existent pour gérer à distance ses flux de paiements !

NEOFI présentera sa nouvelle offre NEOFI Exchange Hub pour sécuriser les processus de paiements et d’encaissements avec une traçabilité de bout en bout. Nous vous invitons à télécharger ici le descriptif de cette solution innovante pour gérer ses paiements à distance.


A cette occasion, NEOFI animera l’atelier « Nomadisme et sécurité de la chaîne de paiements sont-ils compatibles ? » à 15h45. Au vu des récents problèmes de fraude ayant défrayé la chronique, on peut se demander s’il est possible de piloter sa chaîne de paiement et de partager ses données financières hors de son poste de travail habituel, sans prendre de risque au niveau de la sécurité des données ainsi véhiculées ? Quelles sont les conditions pour y parvenir ?

Date : Mardi 17 mars 2015
Lieu : Palais Brongniart, Paris
Heure : 15h45



Cliquez pour vous inscrire au forum Universwifnet.


Messages les plus consultés