ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT EN CLIQUANT ICI

mardi 4 février 2014

Une initiation au prélèvement SEPA pour les banques

L'Office de Coordination Bancaire et Financière (OCBF) est une association professionnelle indépendante mais ancrée dans la Place financière qui réunit des professionnels de la banque et de la finance. Sa division OCBF-Services et Formation, qui met en place des offres de formation adaptées aux besoins des établissements bancaires, propose le 13 février prochain une journée d’initiation prélèvement SEPA à travers une approche par les risques.

"Cette formation propose d’expliquer le fonctionnement du prélèvement SDD « Core » et du prélèvement SDD Inter-entreprises (B2B) au personnel bancaire non impliqué jusqu’à cette phase du projet afin qu’il puisse appréhender les impacts en termes de gestion du risque de cette mutation tant du point de vue de la banque du débiteur que de celle du créancier."

Cet organisme semble estimer "qu'à cette phase du projet", soit 12 jours après la date butoir (SEPA trop tôt), certaines banques auraient encore "du personnel bancaire non impliqué dans le projet SEPA", ce qui irait dans le sens des conclusions de l'enquête menée récemment par l'UFC-Que choisir selon lesquelles l'information délivrée aux entreprises par les banques à propos de la migration à SEPA serait insuffisante (lire SEPA : UFC-Que Choisir lance une alerte)

Depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, la Fédération Bancaire Française (FBF) ne cesse d'appeler à la mobilisation des entreprises en rappelant que les banques sont prêtes depuis longtemps "Les banques françaises proposent à leurs clients le virement et le prélèvement SEPA depuis respectivement 2008 et 2010. Elles les accompagnent dans la migration aux normes SEPA et informent largement sur les démarches à entreprendre, à travers des courriers, des réunions, des plaquettes. Depuis avril, la profession bancaire a également lancé un site internet www.banques-sepa.fr, dédié à l'accompagnement des entreprises dans leur migration. Ce site pédagogique est complémentaire du site d'information du Comité national SEPA."

Rappelons que le 1er février est la date butoir qui clôt la période de transition entre les virements et prélèvements nationaux et les nouveaux instruments européens. A partir de cette date les banques étaient supposées rejeter tout ordre de paiement non conforme aux spécifications SEPA. Un délai supplémentaire de 6 mois a été accordé aux entreprises pour leur permettre d'achever leur migration. Ce sursis semble également pouvoir profiter à certaines banques.


Mise à jour
Peu après la parution de ce billet, OCBF m'a apporté la précision suivante : "Il s'agit d'une formation pour les spécialistes du contrôle des risques. Les autres ont été formés depuis 2008/2009…".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Messages les plus consultés