ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT EN CLIQUANT ICI

vendredi 28 juin 2013

SEPA et publicité contextuelle

La publicité contextuelle a ses mystères.


Trouvé ici : http://www.over-blog.com/blog-annuaire-1-sepa.html mais en tentant votre chance vous aurez droit à un nouveau tirage. A vos commentaires...

mardi 25 juin 2013

SEPA, aux entreprises de jouer !

Source : Le Cercle Les Echos (25/06/2013)

Point sur la situation et les impacts de la migration des anciens formats bancaires nationaux au format SEPA. Le règlement adopté le 14 mars 2012 par le parlement européen a établi la date de la migration SEPA au 1er février 2014 (...)



Affaire SEPA : combien cette migration va coûter aux entreprises ?

Source : Le Cercle Les Echos (24/06/2013)
Chef d’entreprise, directeur financier, trésorier, depuis 2 ans vous entendez parler de l’initiative SEPA. Cette harmonisation entraîne des contraintes et adaptations très importantes des procédures et des systèmes. Deux instruments pan européens de paiement ont été mis en place : le virement SEPA (SCT) et le prélèvement SEPA (SDD) qui devront être effectifs le 1er février 2014. À quel prix ? (...)



lundi 24 juin 2013

FINServices et XMLdation proposent un service en ligne de validation de fichiers XML SEPA pour faciliter la migration des entreprises françaises

Communiqué

Paris, le 13 juin 2013

Pour améliorer la qualité des échanges « Entreprise vers Banque » et faciliter la mise en place des normes SEPA, FINServices propose un nouveau service en ligne de validation des fichiers XML de paiements.

La validation est accessible via une plateforme WEB mise en place par XMLdation, entreprise finlandaise leader dans le domaine du traitement XML. Le service est dédié aux entreprises françaises de toutes tailles.

La solution est souple et optimisée en termes de coût. Chaque utilisateur peut y accéder directement en ligne pour choisir une période de 1 semaine, 4 semaines, 12 semaines renouvelables.

Les standards nécessaires à la validation des fichiers intervenant dans la communication « Entreprise vers banque » y sont accessibles. Ils permettent aux entreprises de répondre efficacement aux normes SEPA tout en intégrant le contrôle des caractères latins utilisés par les banques Françaises.

Formats de référence :
  • Virement - SEPA Credit Transfer - Version Pain001.001.02 ou .03
  • Prélèvement - SEPA Direct Debit CORE
  • Prélèvement - SEPA Direct Debit B2B

Le service de validation permet de :
  • Détecter les anomalies de conception / schéma XSD ISO 20022,
  • Valider des cas de rejets techniques générés dans les jeux d’essai,
  • Contrôler au préalable les règles EPC / SCT / SDD Core & B2B,
  • Réduire les rejets bancaires et leur coût pour l’entreprise,
  • Valider en temps réel avec un diagnostic préalable à la compensation bancaire
  • Jusque 80% de gain de temps sur votre projet.


Retrouver les témoignages de migration : http://www.finservices.fr/retour.html et en particulier les présentations réalisées le 6 juin à l’ambassade de Finlande : http://www.finservices.fr/reunion6juin.html.

Pour obtenir votre code d’accès promotionnel personnalisé : www.finservices.fr/xmlsepa.html.

Contact : Philippe Helaine, Directeur, FINServices – www.finservices.fr - Mobile : +33(0) 6 82 90 82 76
ou Didier Robert, XMLdation : didier.robert@xmldation.com - Mobile : +32 478 60 75 14

Note : Le service de validation peut intégrer également les fichiers de retour : accusé de réception Payment Status Report et des impayés (camt.054). Cette option peut être réalisée sur demande. Il reste aujourd’hui près de 60% des volumes de virements et 99% des prélèvements à migrer en France – Statistiques Comité National SEPA Mai 2013.

mardi 18 juin 2013

Le pari de Pascal et la Migration SEPA


Source : Blog AVIZO (14/06/2013)


Y’aurait-il un parallèle à faire entre le pari de pascal et la date butoir de migration aux moyens de paiement SEPA. ?

En résumé, Blaise Pascal, en déduit que, ne pouvant départager l’existence ou non de Dieu, ces deux hypothèses ont la même probabilité. Il en découle que croire en Dieu serait une solution statistiquement plus avantageuse. (Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pari_de_Pascal)

Et quel est donc le rapport avec la date du 1er février 2014 me direz-vous ?



lundi 17 juin 2013

Directive sur les services de paiement : la nouvelle ère des transferts d’argent

Source : EurActiv.fr (14/06/2013)

Le Conseil de l’Union européenne a adopté en mars 2007 la directive sur les services de paiement (DSP), mais, depuis lors, le commerce en ligne se développe et de plus en plus de personnes utilisent et achètent des smartphones. Afin de répondre au défi que pose la technologie pour les méthodes traditionnelles de paiements, la Commission a publié un livre vert intitulé, « Vers un marché européen intégré des paiements par carte, par internet et par téléphone mobile », avant d’autres modifications des règles (...)

Lire l'article dans EurActiv.fr


jeudi 13 juin 2013

24 septembre 2013 (Paris) | SEPA Day by Finyear Coffee

Communiqué

Finyear vous invite au SEPA Day, votre matinée dédiée SEPA, le mardi 24 septembre 2013 (8H30-13H30) à Paris.



24 septembre 2013 (Paris) | SEPA Day by Finyear Coffee
Vous êtes trésorier, cash manager, directeur financier, cadre financier, professionnel de la finance ou dirigeant de PME-PMI ? 
Vous souhaitez vous informer sur le SEPA et ses conséquences sur votre organisation et sur votre système d'information ? 
Alors SEPA Day by Finyear Coffee répond à vos interrogations. 

SEPA Day by Finyear Coffee est GRATUIT et se déroule sur une matinée (8H30-13H30). 

Voici l'avant-programme susceptible d'être modifié : 

8h30 : Coffee welcome, cadeau de bienvenue et visite des stands partenaires. 
8h55-9h00 : Speech d'ouverture by Finyear 

9h00-9h30 : Le SEPA : définition, enjeux, obligation 
9h30-10h00 : Le BIC / IBAN, la norme ISO 20022 XML, la gestion des mandats SDD, etc... 
10h00-10h30 : Le 1er février 2014 : comment migrer ? Avec quels outils ? 

10h30-11h00 : Coffee Break et visite des stands partenaires. 

11h00-11h30 : Quid de mon organisation actuelle et de mon système d'information ? 
11h30-12h00 : La migration SEPA : comment préparer mon entreprise et conseils ? 
12h00-12h30 : La migration SEPA : retours d'expériences et pratique au quotidien 

Chaque expertise sera conclue par 5mns de questions-réponses. 
Les 6 thèmes sont susceptibles d'être modifiés : le programme sera définitif au 30 juin. 

12h30-12h35 : Conclusion by Finyear 

12h35-13h30 : Lunch-Cocktail Break et visite des stands partenaires. 

13h30 : Clôture de la matinée. 

Création, promotion, organisation et modération par Finyear. 
Chaque participant recevra l'ensemble des présentations par mail à l'issue du SEPA Day. 
Pour recevoir, dès sa parution, le programme de ce SEPA Day, envoyez-nous un simple mail 

LIEU : Grand hôtel Paris centre (sélection en cours). 

Les pré-inscriptions sont déjà ouvertes 
L’événement est gratuit, dans la limite des places disponibles. 
Accédez au formulaire d'inscription visiteur 

Vous êtes un acteur SEPA et souhaitez présenter vos offres, vos services ? 
Contactez-nous au plus vite par simple mail. 

Lors du SEPA Day, Finyear annoncera le lancement de la lettre " Le Trésorier ", la lettre bi-mensuelle PDF des trésoriers et des cash managers. 

Le site web du Forum est en construction à l'adresse www.sepa-day.eu 


mercredi 12 juin 2013

Sepa : des risques plus élevés et réels que pour le bug l’an 2000 ?

Source : Jonathan Williams, consultant, Les Echos (12/06/2013)

Il est plus que temps de s'atteler au passage dans l'espace unique de paiement européen (SEPA) : la procédure dure 10 à 12 mois et l'échéance du 1er février 2014 approche. Pourtant les risques encourus devraient être dissuasifs : sanctions financières, non-paiement des salariés et des fournisseurs, atteinte au cash-flow (...)



lundi 10 juin 2013

ASTERA / CERP ROUEN valide le nouveau prélèvement SEPA et les retours XML PSR/CAMT054, avec 4 groupes bancaires

Philippe HELAINE et David QUINQUIS

En moins de trois mois, le groupe ASTERA vient de valider sa connectivité bancaire aux normes SEPA. Après une phase d’ateliers de conception et de cadrage avec les partenaires, et l’appui de FINServices, les nouveaux formats européens SEPA ont été homologués, soit le SDD Core associé aux accusés de réception PSR et relevés d’impayés CAMT054. Dans un contexte de développement du groupe et des services aux pharmaciens, ASTERA dispose désormais d’une connectivité opérationnelle avec 4 groupes bancaires, au service des 7000 pharmacies membres de la coopérative, représentant en France plus de 4,6Mds€.

Par David Quinquis, Directeur des services Trésorerie & Sociétaires, ASTERA, Délégué régional adjoint AFTE Normandie et Philippe Hélaine, Associé Gérant, FINServices, Formateur AFTE. 

Le règlement EU n°260/2012 a fixé la date de fin de migration vers le virement et le prélèvement SEPA au 1er février 2014. Il faut rappeler que la France n’a exercé aucune option pouvant être assimilé à un quelconque report de date. 

Dans ce contexte, ASTERA a souhaité anticiper autant que possible la validation des nouveaux services bancaires cibles. La démarche projet a été initiée en partenariat avec les établissements bancaires du groupe dès décembre 2012, avec la réalisation d’ateliers de conception avec chaque banque, et l’appui de FINServices, afin de définir et spécifier l’ensemble des services et l’architecture fonctionnelle et technique. 

Le groupe a retenu une solution interne au niveau de la base mandats et du référentiel, puis validé son nouveau module de prélèvements SEPA et communication bancaire. La validation des services SDD Core / PSR / CAMT054 a été réalisée avec les établissements bancaires avec des penny tests en production, après une phase de spécification et d’analyse syntaxique. La stratégie de migration est progressive et est planifiée au second semestre 2013 par banque. 

La démarche de projet SEPA implique un véritable partenariat avec les partenaires bancaires, avec une phase de tests approfondis et des spécificités à prendre en compte selon les établissements. La réalisation d’une analyse syntaxique approfondie a permis d’être proactif et de faciliter la validation du SDD à savoir : 

- Détection d’anomalie de conception / schéma XSD ISO & Pain008.001.02 (solution progicielle de marché non identifiée par l’éditeur dans sa release SDD du mois d’avril), 
- Validation des cas de rejets techniques générés dans les jeux d’essai– IBAN invalide (ex : IBAN tronqué – AC01 incorrect account number), 
- Contrôle préalable – règles EPC SDD Core, 
- Réduction des rejets techniques et risques sur les pharmacies pilotes. 
- Validation en temps réel avec diagnostic préalable et permettant un gain de temps avec les banques (2J de tests/banque) 

Certaines banques sont encore en pilote / SDD Core / PSR / CAMT054 / AVIS SDD A PAYER sur EBICS… il convient d’être prudent et de migrer progressivement. 

Plus d’informations : 
David QUINQUIS, ASTERA, Délégué régional adjoint AFTE Normandie – www.astera.coop 
Philippe HELAINE, FINServices, Formateur - Membre de l’AFTE – www.finservices.fr

Migration à SEPA : nouvel état des lieux

Le Comité national SEPA, qui s’est réuni le 3 juin 2013 en vue d’examiner l’état d’avancement de la migration à SEPA (Single euro payments area ou Espace unique de paiement en euros) en France, a réitéré son appel à une migration urgente avant la date butoir fixée au 1er février 2014.


Alors qu’il ne reste plus que huit mois avant la date d’arrêt définitif des opérations de virement et de prélèvement au format national, de nombreux acteurs économiques français n’ont toujours pas engagé leur migration vers les moyens de paiement SEPA. Le Comité national SEPA a rappelé qu’une migration tardive emporte de nombreux risques opérationnels qui pourraient fortement perturber le fonctionnement de l’économie française.

Le Comité national a organisé depuis juin 2012 plus d’une quarantaine de réunions d’information locales sur SEPA. Alors que la migration entre dans sa dernière phase et que les conclusions du Conseil ECOFIN du 14 mai 2013 incitent les États membres à renforcer la communication autour de SEPA, le Comité national a entrepris une démarche de diversification de ses actions de sensibilisation, avec la collaboration active du ministère de l’Économie, et appelle chacune des parties prenantes à participer rapidement à cet effort.

Le Comité national a validé les solutions de remplacement du TIP et du télérèglement, qui reposeront sur le prélèvement SEPA Core et le prélèvement SEPA interentreprises. Ces solutions seront mises en œuvre d’ici le 1er février 2016 au plus tard.



À moins d’un an de la « end date », état des lieux et opportunités de la migration au SEPA

Source : Revue Banque (28/05/2013)

Une récente enquête réalisée par bfinance auprès des corporates révèle l’ampleur de leur scepticisme à l’égard du SEPA. Pourtant, sur le papier, le SEPA présente de nombreux atouts comme la réduction des coûts via une concurrence accrue des banques de flux à l’échelle européenne.

Après bien des discussions, les responsables politiques européens se sont entendus il y a un an pour fixer une date butoir à l’adoption des moyens de paiements SEPA : au 1er février 2014, l’ensemble des virements et des prélèvements libellés en euros devront s’effectuer sous un format harmonisé à l’échelle d’une zone couvrant 33 pays d’Europe. Le temps presse. En France, la mobilisation en amont de la sphère sociale et des administrations n’a pas eu l’effet d’entraînement escompté sur les entreprises privées. Celles-ci déplorent un manque d’incitations à accélérer la mise en œuvre de leur projet SEPA. À leurs yeux, la migration au SCT et au SDD représente un budget conséquent, sans fournir pour autant, du moins l’estiment-elles, de nouveaux leviers d’optimisation pour leur organisation de trésorerie (...)




vendredi 7 juin 2013

La DGFIP accompagne les collectivités dans la transition vers les prélèvements SEPA

Source : MAIRE infos (05/06/2013)

La direction générale des finances publiques (DGFIP) a publié, dans son bulletin officiel du 28 mai, une note de service pour accompagner les collectivités locales dans la migration vers le prélèvement Sepa, qui est le nouveau standard des transactions bancaires dans la zone euro (...)



lundi 3 juin 2013

SDD B2B est un service optionnel !

Source : Blog Projets de migration SEPA (31/05/2013)

On ne le dira jamais assez : le prélèvement B2B est un service optionnel. Les banques ne sont pas obligées  d'y adhérer ou de l'accepter , comme c'est le cas pour le SDD CORE, qui est lui est imposé par le règlement end-date.

Autrement dit, il faut s'assurer que la banque du débiteur (prélevé) supporte bien Le SDD B2B.

Pour vous donner une idée de l'état actuel, on se base sur les données de l'EPC datant du 10/05/2013, pour la France .

Le référentiels des banques, localisée en France, et supportant le SDD B2Bcompte : 74 entrées.
Le référentiels des banques, localisée en France, et supportant le SDD CORE compte : 244  entrées.

Ci-dessous, à titre informatif, la liste actuelle (EPC 10/05/2013) pour les banques localisées en France et ayant adhéré au schéma B2B (...)

Lire le billet dans le blog Projets de migration SEPA


Messages les plus consultés