ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT EN CLIQUANT ICI

lundi 25 février 2013

SEPATHEQUE : Une médiathèque 100% SEPA

Le cabinet conseil SEPA EXPERT a rassemblé et organisé pour vous tous les documents (textes et vidéos) qui permettent de bien appréhender les différents impacts du SEPA au sein de votre système de paiements : impacts métiers, fonctionnels et techniques. Vous n’avez plus qu’à sélectionner le thème de votre choix pour accéder rapidement au document recherché.



jeudi 21 février 2013

Trésorerie : il est grand temps de vous préoccuper du SEPA

Source : Mariano Marcos, associé chez PwC, Corporate Treasury Solutions, Les Echos (21/02/2013)

Les projets de préparation au déploiement de l’Europe des paiements - qui s’imposera au 1er  février 2014 – doivent être prioritaires.

Jugé rebutant et technique, le sujet du Sepa (« Single Euro Payment Area », ou Espace unique européen des paiements) s’est vu délégué dans la plupart des entreprises aux « experts » : experts de la gestion des flux, c’est-à-dire les trésoriers, ou experts des systèmes d’information, c’est-à-dire les directeurs informatiques. C’est pourtant un sujet dont devraient se préoccuper les responsables de l’entreprise au plus haut niveau : il reste aujourd’hui moins d’une année pour se préparer à recevoir et à émettre les nouveaux formats de fichiers nécessaire à la mise en place de l’Europe des paiements ! Et, les risques, pour ceux qui ne seront pas prêts, sont très importants (...)



mardi 19 février 2013

Mandat de prélèvement SEPA (SDD) : indiquer la mention CNIL est une recommandation

Source : Blog AVIZO (14/02/2013)

Ce sera au créancier qu’incombera la responsabilité de la gestion des données du mandat : stockage du mandat, dématérialisation du mandat, gestion des données, transmission. Le créancier devra donc constituer une base reprenant les données obligatoires (…)



jeudi 14 février 2013

Sepa : comment préparer la migration de vos données et en quoi il est primordial de le faire ?

Source : Les Echos (13/02/2013)

L’espace unique de paiements en euros (Sepa – Single European Payments Area) deviendra obligatoire en février 2014 pour les entreprises des pays de la zone euro, puis en 2016 pour celles implantées en dehors de la zone euro, mais souhaitant effectuer et recevoir des paiements en euros.

Ce nouveau cadre réglementaire repose sur la création d’une "zone Sepa", dans laquelle tous les paiements électroniques en euros sont traités comme des paiements nationaux, sur la base de conditions communes, ce qui élimine les différences actuelles entre paiements nationaux, internationaux et transfrontaliers. Depuis janvier 2008, les banques et les services comptables, des entreprises à travers l’Europe adoptent plus ou moins rapidement les nouveaux instruments de paiement du Sepa.

Toutefois, d’ici à février 2014, toutes les entreprises de la zone euro seront contraintes de se conformer au cadre Sepa en procédant à la migration complète des données relatives à leurs paiements en euros. Or, bien qu’il reste peu de temps avant que la conformité au Sepa n’acquière force de loi, bon nombre d’entreprises ne sont toujours pas préparées à son impact.

Alors que plus de 83 % du délai imparti pour la migration vers le Sepa s’est déjà écoulé depuis le lancement de l’initiative en 2008, le volume des virements ayant fait l’objet d’une migration vers le Sepa au sein de la zone euro ne s’élève qu’à 30,3 % (...)



mercredi 13 février 2013

J - 353 : comment réussir le passage à l'espace européen des paiements

Source : Les Echos (13/02/2013)


Les entreprises vont devoir s'activer pour réussir leur passage au Sepa.
Cinq conseils pour mener à bien ce challenge avant la date butoir du 1 er février 2014.

Inscrit dans le prolongement du passage aux pièces et billets en euros, l'espace unique des paiements (Sepa) sera effectif au 1 er février 2014. Souhaité par l'Europe, il permettra aux particuliers ou aux entreprises d'effectuer des règlements en Europe de la même manière et avec autant de facilité que dans leur propre pays. Le Sepa, qui entend donc simplifier les paiements, tout en réduisant leurs coûts, signe la fin des virements et prélèvements « à la française », remplacés respectivement par les nouveaux « SCT » et « SDD » (*).

Mais pour les entreprises, le basculement est loin d'être évident : il faut compter plusieurs mois et des milliers de jours hommes dans certaines structures, en raison de leur taille, ou de la cohabitation de nombreux systèmes d'information. « Le délai est déjà trop court aujourd'hui. Les entreprises qui n'ont pas encore commencé leur projet doivent le considérer comme absolument prioritaire, d'autant qu'il y aura obligatoirement un goulet d'étranglement chez les prestataires de services après l'été », estime Olivier Bornecque, sponsor du projet Sepa du groupe Aviva en France, et membre du Comité national Sepa. Dans cette perspective, cinq conseils pour relever le challenge (...)



Migration SEPA : Les entreprises nationales à la traîne

Source : Les Echos (13/02/2013)

A presque un an de l'échéance, les entreprises françaises ne semblent toujours pas avoir pris la mesure du problème. Selon les derniers chiffres, publiés en décembre par le Comité national Sepa, la migration des entreprises françaises au virement Sepa aurait cessé de progresser depuis la fin du premier semestre 2012, peinant à dépasser la barre des 30 % (30,58 % à fin novembre 2012, au niveau européen, selon les derniers chiffres de la BCE). Mais le souci vient de ce que 90 % des virements proviennent de l'Etat (au sens large des sphères publique et sociale). Ce dernier - qui a déjà réalisé 465,5 millions de SCT en 2012 (en croissance de 43 % par rapport à 2011) - aura normalement achevé sa migration à la fin du premier semestre 2013. Côté prélèvements, rien ne semble avoir démarré : on est pour l'Hexagone à moins de 1 % d'opérations Sepa sur les flux totaux (2,07 % des volumes en Europe à fin novembre). Les premières entreprises devraient basculer autour du mois de juin, un peu après la sphère publique. « La gestion fiscale démarrera ses tests en avril 2013, pour une production généralisée en décembre 2013. Côté social, les premiers basculements auront lieu à partir de mars, et ils s'échelonneront sur l'ensemble de l'année 2013 », précise Jocelyne Beauvois-Sandras, rapporteur général du Cimpe (Comité interministériel pour les moyens de paiement européens).

jeudi 7 février 2013

Les entreprises doutent de leur capacité à respecter la norme SEPA

Source : L'AGEFI (02/2013)

Plus de la moitié des entreprises européennes (55%) ne pourront probablement pas respecter la norme SEPA (Single euro payment area) dans les délais impartis. Le cabinet PricewaterhouseCoopers a interrogé 293 entreprises présentes dans 22 pays européens sur la maturité de leurs organisations face à la mise en œuvre de la transition au SEPA. Or, la majorité d’entre elles n’a pas engagé les travaux suffisants pour être prête avec certitude à la date butoir du 1er février 2014.

Selon cette enquête intitulée « SEPA Readiness Thermometer », 21,6% des sociétés du continent reconnaissent n'avoir pas encore défini ni planifié les activités de migration nécessaires à l'harmonisation des moyens de paiement sur le marché européen (...)

Lire l'article dans L'AGEFI


Cloud : les métiers s’affranchissent de la DSI. L’angoisse ?

Source : ZDNet (06/02/2013)

Décisions IT : Le Cloud peut être la tentation pour les métiers de court-circuiter la DSI. Ces solutions sont-elles pour autant un danger pour le DSI et l’entreprise ? Non, si le DSI sait s’impliquer aux côtés des métiers et faire évoluer son rôle vers celui d’intégrateur de services (...)

Lire l'article dans ZDNet

SEPA : retard tragique des entreprises françaises

Source : CIO-Online (05/02/2013)

Selon une étude de de l'éditeur Experian, 30% des virements et 2% des prélèvements seulement sont compatibles SEPA. L'échéance de migration est pourtant dans un an (...)

Lire l'article dans CIO-Online


lundi 4 février 2013

SEPA : Goulet d’étranglement en vue

Source : Revue Banque (29/01/2013)

La fin 2013 s’annonce agitée pour les professionnels concernés par la mise en œuvre du SEPA. Selon Hugues Chevillard de Bfinance, qui a publié en janvier une étude sur le sujet, « nombre d’entreprises ne sont toujours pas prêtes, en particulier en matière de prélèvement. 97% des grands corporates que nous avons interrogés n’utilisent pas le SDD et la plupart prévoient de finaliser leur migration aux prélèvements européens au quatrième trimestre, c’est-à-dire au dernier moment. » (...)

Lire l'article dans la Revue Banque

vendredi 1 février 2013

Fin de la migration aux moyens de paiements SEPA, J-365, dans un an serez-vous prêts ?

Source : Blog AVIZO (31/01/2013)

Conformément au règlement européen N° 260/2012, les nouveaux instruments de paiement européens remplaceront définitivement leurs équivalents nationaux au plus tard le 1er février 2014. Et c’est parce que ce règlement a été adopté par le Parlement européen et le Conseil le 14 mars 2012, qu’il ne pourra y avoir de prolongation en France (...)

Lire le billet sur le blog AVIZO


Messages les plus consultés