ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT EN CLIQUANT ICI

jeudi 31 mars 2011

SWIFTNET vs EBICS : Evolution des recherches dans Google

Par Michel Costandi
Global Treasury News Mardi 22 Mars 2011

http://www.globaltreasurynews.com/SWIFTNET-vs-EBICS-Evolution-des-recherches-dans-Google_a446.html

Qu'on ne s'y trompe pas : observer l'évolution au fil des années du nombre de recherches d'un terme à l'aide de Google indique tout au plus que ce terme suscite plus ou moins de curiosité ou d'interrogations à travers le temps. Petite récréation dans cette période sérieuse de choix de protocole de communication bancaire.

Google propose depuis quelques temps un outil très intéressant baptisé "Tendances des recherches". Grâce à ce service en ligne, vous pouvez comparer les tendances des volumes de recherche par région, catégorie, période et site Google pour des termes donnés.

Lorsqu'un terme fait l'objet d'un plus grand nombre de recherches dans Google cela peut signifier qu'un plus grand nombre de personnes se trouve en besoin d'information sur ce terme. Cela correspond quelquefois à une communication accrue sur un terme encore étranger à l'internaute.  Celui-ci va donc naturellement se mettre en quête d'information en utilisant ses outils de recherche préférés. Exemple : full hd

Lorsque cette croissance du nombre de recherches porte sur un terme déjà connu, cela peut révéler un regain d'intérêt, une polémique ou une inquiétude conjoncturelle quant au concept recherché. Exemple : tsunami

Inversement, lorsque le nombre de recherches sur un terme diminue, on peut interpréter cette tendance de deux manières opposées : Soit l'intérêt pour ce concept est en déclin exemple : telex
Soit le terme est devenu tellement incontournable qu'il est entré dans le langage ou le jargon courant. Il suscite donc moins d'interrogations. Exemple : etebac



A moins de 200 jours de l'arrêt du réseau X25, je me suis amusé à superposer les courbes des recherches ebics et swiftnet. Je laisse le soin à chacun de trouver son explication du croisement de ces deux courbes. Le débat est lancé et les commentaires bienvenus.

ebics swiftnet


À quoi correspondent les nombres du graphique ?

Les nombres du graphique indiquent la quantité de recherches ayant été effectuées pour un terme donné, par rapport au nombre total de recherches effectuées sur Google au cours de la même période. Ils ne représentent pas le volume de recherche en valeur absolue, car les données sont normalisées et présentées sur une échelle allant de 0 à 100. Chaque point du graphique est divisé par le point le plus élevé ou par 100. Lorsqu'il n'existe pas suffisamment de données, le graphique affiche 0. Les nombres en regard des termes de recherche, au-dessus du graphique, sont des récapitulatifs ou des totaux. (source Google)

Faites le test, méfiez-vous des homonymes, faites varier les critères géographiques et temporels et surtout gare aux conclusions hâtives !

4e enquête des Services de la Commission européenne sur la préparation des administrations publiques à la migration vers le SEPA

Source : EPC (21-03-2011)

Les services de la Commission européenne publient régulièrement des enquêtes sur la préparation des administrations publiques à la migration vers le SEPA. Il s'agit de la quatrième enquête publiée.

Les principales conclusions de l'enquête sont :

La migration des administrations publiques (AP) vers le SEPA Credit Transfert (SCT) s'est accélérée à un rythme impressionnant au cours des huit derniers mois. En Octobre 2010, le taux de migration SCT pour les AP dans la zone euro était de 14,5% contre 2,7% dans la précédente enquête. Pour la première fois, la migration SCT par AP dépasse le taux correspondant pour l'ensemble du marché (soit 14,5% contre 9,6%).

En particulier les AP de Finlande, Belgique, Autriche, Espagne, France et l'Allemagne ont fait des progrès significatifs au cours des huit derniers mois.

La migration vers le SEPA Direct débit (SDD) reste marginale en raison notamment du fait que, dans le cas de beaucoup d'AP, le prélèvement est peu utilisé. En Octobre 2010, le taux de migration pour le SDD des AP dans la zone euro n'était que de 0,24%.

Dictao ouvre un service de signature électronique dédié à 3SKey de SWIFT

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 30 mars 2011 - Dictao, éditeur logiciel de référence dans le domaine de l'authentification forte et de la signature électronique, annonce l'ouverture d'un service de signature électronique pour les identités numériques 3SKey de SWIFT, à l'adresse http://www.dictao.com/3skey.

Dictao propose ce service de signature électronique aux acteurs de la communauté bancaire. Il leur permet de découvrir une utilisation de leur token 3SKey au travers de la signature électronique, la vérification de signature électronique et la constitution de preuve.
Ce service est basé sur les progiciels Dictao, largement éprouvés dans le secteur bancaire. A ce jour, six grandes banques s'appuient sur la plate-forme Dictao pour valider la signature des fichiers signés (virements, prélèvements, etc.) envoyés par leurs clients Entreprises dans un contexte multi-canal (SWIFTNet/FileAct, EBICS, FTPS, HTTPS, etc.). Par ailleurs, deux banques centrales en Europe sécurisent leurs échanges avec les établissements financiers avec les progiciels Dictao. Pour respecter le cadre réglementaire, plus de 700 établissements financiers utilisent les technologies Dictao pour signer leurs états financiers.
Dictao considère la solution 3SKey de SWIFT comme une formidable opportunité pour le développement des échanges de confiance au niveau mondial. L'association de cette identité reconnue mondialement et des progiciels de Dictao, dont la certification au plus haut niveau de sécurité (EAL3+ des Critères Communs) est reconnue par 26 pays repartis en Europe, en Asie et en Amérique, permet de réaliser des transactions en toute confiance dans un contexte international.
Dictao est heureux de proposer ce service en accès libre à l'adresse suivante http://www.dictao.com/3skey

Contact Presse : Florence Hanczakowski, fhanczakowski@dictao.com / 01 73 00 26 92

Le CCSF fait des propositions pour accélérer le remplacement du chèque

Source : news-banques

Le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) propose plusieurs pistes susceptibles d’accélérer le remplacement du chèque, notamment l’amélioration du virement et le développement de nouveaux moyens de paiement, selon un rapport publié mercredi (...)

Lire l'article dans news-banques

mercredi 30 mars 2011

Finyear, votre magazine mensuel papiel 100% digital et 100% GRATUIT, arrive le 31 mars sur votre écran...

Ce n° 1 de mars 2011 affiche plus de 80 pages A4 avec un dossier central spécial DEMATERIALISATION de plus de 40 pages.

Ce mensuel papiel (papier électronique) ou magazine digital sera dédié aux professionnels de la Finance Opérationnelle (Directeurs Financiers, trésoriers, cash managers, credit managers, contrôleurs, auditeurs, responsables comptables, comptables, personnels du chiffre, etc...).

Cette version digitale vous offre le même contenu qu'une version papier avec de grandes différences :
- Le magazine digital est directement accessible en ligne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.
- Il est disponible le jour même de sa sortie sans délai d'acheminement
- Cette version "web 2.0" vous permet de sélectionner, envoyer, partager vos articles préférés et d'effectuer des recherches par mots-clés.
- Tous vos magazines sont archivés en ligne et re-consultables en permanence.

Ce magazine digital GRATUIT vous offrira les meilleures chroniques, expertises, enquêtes, conseils et comparatifs du marché.

Pour cela il s'appuiera sur les rédacteurs, les chroniqueurs et les experts de nos médias ci-dessous :
- Le quotidien en ligne CFO News, leader en Europe francophone, dédié aux directeurs financiers, contrôleurs, auditeurs, personnels du chiffre, etc...)
- Le quotidien en ligne DSO News dédié aux credit managers, personnels du risque & du crédit clients, etc...
- Le quotidien en ligne Global Treasury News dédié aux trésoriers, cash managers, etc...

Pour recevoir GRATUITEMENT le magazine digital dès sa sortie vous devez vous inscrire via le lien ci-dessous :
http://www.finyear.com/forms/Abonnement-a-Finyear-le-nouveau-mensuel-digital-GRATUIT_f26.html
Dossiers à suivre :
Avril : RISQUE & CREDIT CLIENT
Mai : CASH & TRESORERIE
Juin : FINANCE & GESTION
Juillet-Août : GOUVERNANCE, RISQUE & CONFORMITE

Finyear est désormais le portail et le magazine mensuel de vos quotidiens en ligne :
CFO News, le quotidien Finance & Gestion (applications gratuites spéciales iphone, ipad et Android)
DSO News, le quotidien Risque & Credit client
Global Treasury News, le quotidien Cash & Trésorerie
BPM News, le quotidien Processus & Gestion
GRC News, le quotidien Gouvernance, Risque & Conformité...en ligne début avril 2011

Si vous n'êtes pas encore abonné(e), faites-le sans tarder à l'adresse www.finyear.com
Pour toutes questions relatives aux communiqués, abonnements, publicités, etc...contactez : news@finyear.com

dimanche 27 mars 2011

[video] L'IBAN - Votre nouveau meilleur ami

Cette animation vidéo (2 minutes et 40 secondes) produite par le European Payments Council (EPC) explique combien il est facile d'utiliser l'International Bank Account Number (IBAN) et le Business Identifier Code (BIC) lorsqu'on effectue des paiements. IBAN et BIC permettent l'identification de tout compte dans les 32 pays SEPA. Cette vidéo est également disponible avec sous-titres dans les langues de l'UE. Sélectionnez votre langue dans le menu déroulant au-dessus de la vidéo.

Les législateurs européens devraient demander aux banques de migrer aux virements SEPA fin 2012 et aux prélèvements fin 2013 (Mme. Tumpel-Gugerell)

Madame Gertrude Tumpel-Gugerell, qui supervise à la Banque Centrale Européenne les systèmes de paiement, a déclaré dans un discours à Stuttgart le 15 mars que des dates de fin ("end dates") devraient être imposées auc banques européennes par les législateurs. Selon elle, les banques devraient être tenues d'avoir migré aux virements SEPA (SCT) fin 2012 et aux prélèvements (SDD) fin 2013.



Source : Bloomberg (17 mars 2011)

vendredi 25 mars 2011

Paiements : La bombe à retardement biologique

Cet excellent billet publié par Richard Davies (Logica) dans son blog attire notre attention sur les systèmes de paiement historiques en place dans beaucoup d'entreprises et de banques. Souvent dans des technologies et des langages obsolètes, ces systèmes sont mal ou pas documentés et la connaissance est concentrée dans une personne, oubliée elle aussi et qui s'apprête à prendre sa retraite dans l'indifférence et l'inconscience générale...

Une vraie bombe à retardement biologique à l'heure des changements réglementaires et technologiques que connait l'industrie du paiement.

Lire l'article (en anglais) dans le blog de Richard Davies

jeudi 24 mars 2011

mySignature une nouvelle solution de signature des ordres de paiement sur mobile

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 17 mars 2011

Natixis lance mySignature une solution de signature des ordres de paiement sur iPhone® et Blackberry®. Avec mySignature, les trésoriers d’entreprise peuvent partout et à tout moment, signer de manière sécurisée des ordres de paiement nationaux, européens et internationaux, reçus sur leur smartphone.
Cette solution a été développée par le Lab cash management, la cellule d’innovation technologique de Natixis, pour tenir compte des besoins spécifiques de réactivité et de mobilité des clients dans la gestion de leur trésorerie.

Une mobilité totale pour signer
Disponible à partir de l’application mobile « myCashmanagement », mySignature permet de signer sur mobile des fichiers préalablement transmis sous les protocoles EBICS, PeSIT et ETEBAC3. Quel que soit l’endroit où ils se trouvent, les signataires sont avisés de l’arrivée de fichiers en attente de leur signature par des notifications automatiques. La réception instantanée de ces notifications leur permet de suivre les ordres de paiement en temps réel et d’en consulter le détail.

mySignature, un canal de signature innovant et flexible
mySignature donne ainsi la possibilité de :
  • valider les ordres d’exécution, soit par identifiant et mot de passe, soit à l’aide d‘un outil de sécurisation (calculette Cryptel)
  • visualiser le récapitulatif des ordres d’exécution signés
  • coupler la validation sur smartphone par une signature électronique en ligne
« Les smartphones vont changer la façon dont les trésoriers abordent leurs tâches professionnelles. Avec mySignature, le trésorier d'entreprise peut agir avec son iPhone® ou son Blackberry® pour maîtriser ses encaissements et valider ses décaissements à tout moment et quel que soit l'endroit où il se trouve » explique Olivier Laborde, Responsable Marketing et innovation cash management.

Le Lab cash management la cellule d’innovation technologique de Natixis, développe et expérimente avec ses clients corporates et institutionnels, des services innovants de cash management, notamment dans le domaine du « mobile-banking ».

@micostandi dans le fil des experts ZDNet

J'ai été contacté par ZDNet.fr pour faire partie des experts dont les publications sont reprises dans un fil commun de messages twitter appelé le Twitter Desk de ZDNet.fr.

Twitter Desk de ZDNet.fr

Retrouvez les experts, les analystes et les observateurs de l'industrie IT regroupés sur une timeline unique. ZDNet.fr a sélectionné les comptes Twitter les plus actifs, essentiellement francophones, dans plusieurs domaines : Management du SI, Green IT, Sécurité, Cloud Computing, Open source/Linux, Développement, ...

Accéder au Twitter Desk de ZDNet.fr : http://www.zdnet.fr/services/twitter-desk/

mardi 22 mars 2011

A vos marques, prêts, migrez !


Publié par Géraldine Morvan dans le forum de la Communauté des trésoriers d'entreprise

Avec le lancement d’EBICS TS et l’acceptation par plusieurs acteurs bancaires du certificat 3SKey de SWIFT, les clients disposent aujourd’hui de toutes les solutions de communication bancaire et d 'un outil de signature multi-bancaire. Les entreprises n’ont plus qu’à choisir maintenant le canal qui correspond le mieux à leurs besoins en termes d’organisation et de sécurité (...)

lundi 21 mars 2011

Aprionis choisit NEOFI Link pour le SEPA et témoigne au salon Décid’Assur

L’arrêt du protocole ETEBAC en Septembre 2011 et la mise en œuvre des nouvelles normes bancaires européennes SEPA engendrent des risques potentiels graves pour les compagnies d’assurances, caisses de retraite, institutions de prévoyance et mutuelles, car cela concerne des milliers de virements bancaires quotidiens.

Aprionis (Groupe Humanis) a choisi la solution NEOFI Link pour passer au SEPA.
Pour plus de détails, lisez le communiqué de presse.

Venez découvrir cette solution au salon Decid'Assur les 23 et 24 mars prochains
(Palais des Congrès - Porte Maillot à Paris).

Le groupe Aprionis animera avec NEOFI Solutions un atelier sur le thème :
« Migration Post-ETEBAC et normes SEPA - les risques opérationnels »
le mercredi 23 Mars 2011 à 10h30

Cliquez ici pour demander votre badge gratuit

NEOFI Solutions sera également présente sur le stand 33 où un spécialiste SEPA répondra à toutes vos questions sur le sujet.

Matinée d'information SEPA-EBICS à Toulouse, vendredi 25 mars

Le projet Européen SEPA représente aujourd’hui, et pour l’ensemble de l’année 2011, un enjeu important pour l’ensemble des entreprises Françaises. A ce titre, il a paru opportun à Inforsud Diffusion de regrouper sur cet espace l’ensemble des informations qui paraissent importantes de communiquer sur ce sujet, qu’elles soient d’ordre réglementaire, logiciel ou purement pratique.

Participez à la matinée de présentation des enjeux SEPA-EBICS, le vendredi 25 mars dans le cadre exceptionnel du Stade Ernest Wallon.

Renseignements : Inforsud Diffusion

samedi 19 mars 2011

Petit déjeuner SEPA vendredi 25 mars (CICF)

Le nouveau système de paiement SEPA : Enjeux et opportunités

vendredi 18 mars 2011

Vendredi 25 mars 2011
De 9h00 à 11h30

Chambre de l'Ingénierie et du Conseil de France (CICF)
4 avenue du Recteur Poincaré
75016 Paris

Ce petit déjeuner de veille technologique est destiné aux sociétés de conseil et consultants informatiques sur les opportunités que leur ouvrent les applications et usages liés au développement du système de paiement SEPA.

Le SEPA, système européen, amplifiera la dématérialisation des paiements. Il sera un accélérateur du développement du e-business et impactera tous les secteurs d’activités et toutes les entreprises, voire les particuliers.

Ce petit déjeuner traitera le sujet sous différents angles : la présentation technique et les acteurs institutionnels du SEPA, les enjeux et les opportunités pour les entreprises et les sociétés de conseil, le calendrier de déploiement, la position et l’impact des banques.

Pour en savoir plus sur l'espace unique de paiement, des spécialistes vous exposent les enjeux et les opportunités en partenariat avec l'association FREE ASAP et EESTEL.

Cliquer ici pour s'inscrire
         

         
Programme
8H30
Café d'accueil
9H00
L'avenir des moyens de paiement en Europe
Frédéric Libaud  - CICF Informatique
9H15
Sensibilisation au SEPA
Philippe Coiffard, Consultant spécialiste SEPA - FREE ASAP
11H00          
Témoignage
11H15          
Questions / Réponses

Frais de participation : 25 € par personne
Gratuit pour les membres CICF, FREE ASAP, EESTEL et AFDEL

Source : ITR Manager

dimanche 13 mars 2011

Le prélèvement SEPA

Par Léa DESIGAUX
altran cis
Le 14 mars 2011

Regulatory et Risk Management
L’actualité réglementaire
No 23 : Le prélèvement SEPA

Télécharger le document au format PDF (3 pages)

Source : www.leys.org

vendredi 4 mars 2011

Quelle transposition en France de la Directive Monnaie Electronique ? Une conférence le 14 avril 2011 à Paris

Dernier maillon de la norme SEPA, la directive 2009/110 dite " Directive Monnaie Electronique 2 " doit entrer en vigueur le 30 avril prochain.

Cette refonte de la 1ère directive, réforme en profondeur le régime de la monnaie électronique et impacte plus particulièrement les acteurs du prépayé.

Conférence le 14 avril 2011 à Paris
Plus d'informations : http://www.publi-news.fr/data/04032011/04032011-091558.html

mercredi 2 mars 2011

Bankcontact/Mister Cash va être prolongé et devenir conforme au SEPA (Teckelfinancier’s Blog)

Par teckelfinancier
 
Il s’agit d’une décision à la fois importante mais aussi assez surprenante. Bankcontact/Mister Cash, le schéma de paiement par carte belge devait initialement mourir au terme de la migration des moyens de paiement belges vers le SEPA. Finalement, après plusieurs années d’hésitation, la destination semble complètement différente (...)

Lire le billet dans le blog Teckelfinancier

Messages les plus consultés